Menu icoMenu232White icoCross32White

Questions et réponses


Retour
Le 27 juin 2017
Danser avec une débutante
Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Danser avec une débutante

L'invitation

Vous ne pouvez pour rien au monde manquer ce magnifique morceau, malheureusement toutes les danseuses sont prises. Toutes ? Non, une débutante reste assise dans un coin. C'est l'occasion de faire votre B.A. de la soirée ! Souriez, même si vous devez vous forcer en pensant aux minutes qui vont suivre. Les débutantes ont peur et ont parfois le réflexe de dire « Non, désolée, je suis débutante ». Il faut alors insister un peu car leur non veut dire oui. Je dis bien un peu, pas trop, quitte à retenter plus tard dans la soirée quand elles se sentiront plus en confiance, sur un morceau simple et bien rythmé. Il y a à l'inverse celles qui invitent. En aucun cas refuser l'invitation. On n'est jamais trop bon pour danser avec une débutante.

Réalisez le bonheur que vous lui faites

Trouvez le plaisir dans la joie que vous faites à la débutante. Pour vous, ce n'est qu'une danse — qui sera vite oubliée —, mais pour elle, c'est une soirée réussie grâce à vous ! Les débutantes n'ont pas l'occasion à chaque soirée de danser avec un bon danseur, ni même parfois de danser tout court. Prenez cette danse comme relaxante et reposante car vous n'avez pas besoin de déballer votre technique pour passer pour un dieu, même en étant plus que moyen. C'est donc très bon pour l'égo quand on manque de confiance en soi.

Mettez-la en confiance

Certaines sont tétanisées par la peur, perdent leurs moyens et même tremblent. Discuter avec la fille permet de faire tomber la pression. Vous pouvez lui demander ce qu'elle connait, le nombre de cours qu'elle a eu... C'est l'occasion de faire connaissance avec une nouvelle personne, ce qui est toujours appréciable. Discuter trop longtemps peut par contre la gêner à garder le rythme car elle n'est pas encore assez à l'aise pour faire deux choses en même temps.

Commencez avec des actions simples, le temps d'évaluer le niveau de la partenaire. Ne vous lancez pas dans des tours d'entrée de jeu. Ne faites que ce qu'elle connait et elle se décrispera petit à petit.

Gardez surtout le sourire. Il faut que la danse soit agréable pour les deux. Si l'un des deux semble passer un mauvais moment, l'autre n'attendra plus que la fin du morceau. Il est agréable de danser avec quelqu'un qui sourit, peu importe le niveau. Et le sourire étant communicatif, il faut sourire à la débutante et avoir l'air d'apprécier la danse quoi qu'on soit en train de penser.

Au lieu de vous ennuyer, améliorez-vous

Danser avec une débutante qui n'arrive pas à suivre plus de deux figures peut être très vite ennuyeux. Mais c'est aussi un bon exercice.

Pratiquez votre style. Sans trop en abuser non plus, car cela peut perturber la danseuse qui n'est pas encore habituée à se focaliser uniquement sur le guidage — vous pouvez lui donner l'impression d'aller plus vite que la musique. Avez-vous déjà vu des danseurs cubains se contenter du pas de base et d'une ou deux figures et pourtant être magiques à regarder ? Ils n'ont pas l'air de s'ennuyer. Le manque de figures est à compenser par le style.

Rendez votre guidage plus clair. À force, vos partenaires connaissent les figures et que vous fassiez la bonne impulsion ou non, ça marche. Une débutante est en terre inconnue. C'est l'occasion idéale de tester votre guidage. Il vous faut vous concentrer et vous rappeler les cours de vos débuts (faire un cercle parfait avec le bras, lancer l'impulsion un demi-temps avant, faire des appels bien visibles...), pour perdre vos défauts. On dit qu'une femme peut toujours suivre si le guidage est bon. C'est faux, car elle doit savoir suivre, et cela s'apprend. Mais à partir du moment où la danseuse commence à avoir une bonne connexion, cela devient vrai. Si bien que vous pouvez vérifier chacune de vos figures et repérer celles que vous devriez améliorer.

N'essayez pas de l'impressionner

Il faut vous adapter à son niveau et non l'inverse ! Elle est déjà suffisamment impressionnée de danser avec un garçon qui est synchro avec la musique et qui tient sa main sans l'écraser ni comme un chamallow, pas la peine de divulguer dès maintenant vos 80 figures, gardez-les pour les danseuses blasées par des années de soirées. En voulant qu'elle reparte en se disant « Waw, j'ai fait plein de figures de pro », elle risque de se dire : « Je n'ai rien compris, je suis nulle ».

Faites en sorte qu'elle ait l'impression de savoir danser. Contentez-vous du pas de base et des quelques mouvements qu'elle a appris en cours. Vous pouvez ajouter peu à peu des figures simples, surtout si vous faites plusieurs danses, mais allez-y progressivement. Vouloir trop en faire peut partir d'un bon sentiment en voulant qu'elle ne s'ennuie pas. Mais une débutante ne s'ennuie pas aussi vite que vous. Elle est trop occupée à essayer de garder le rythme, à réfléchir aux pas, voire à supporter l'effort physique, qu'elle n'a pas le temps de se dire qu'elle aimerait plus d'imagination de votre part. Souvenez-vous de vos débuts, et du nombre de danses qui ont été nécessaires rien pour que les mouvements de base deviennent des automatismes. En en faisant peut, elle repartira en disant à ses copines « Avez lui, j'arrive à danser ».

Ne vous transformez pas en professeur

On va en soirée pour s'amuser, pas pour suivre un cours. Si la débutante ne vous demande pas de lui expliquer quelque chose, ne le faites pas. N'arrêtez pas la danse lorsque quelque chose n'a pas marché, enchaînez l'air de rien, comme vous le feriez avec une danseuse confirmée. Une fille apprend beaucoup par la pratique, le simple fait de passer plusieurs minutes à se concentrer pour avoir une bonne connexion est un exercice suffisant. Si vous êtes un bon danseur, vous savez adapter votre guidage pour qu'elle réagisse correctement et se corrige. On dit souvent que c'est toujours la faute du danseur lorsqu'il y a un souci. Même si ça ne l'est pas, il faut avoir la modestie de le penser. Ne jamais avoir l'air condescendant.

Vous investissez sur l'avenir

Il faut en permanence renouveler son cercle de danseuses car certaines disparaissent des soirées avec le temps. Certaines débutantes persévèrent et deviennent très bonnes, surtout en s'étant habituées à votre guidage au lieu de prendre de mauvais réflexes avec d'autres. En étant parmi un des premiers à les avoir invitées, à les avoir aidées et motivées, vous aurez une place particulière qui vous vaudra d'avoir une certaine priorité pour danser régulièrement avec elles. Ce sacrifice apparent de quelques morceaux est donc profitable sur le long terme.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
La danse : quel est son effet sur notre santé

La danse : quel est son effet sur notre santé

 

Les bienfaits de la danse sur la santé

Pour le cœur

La danse pourrait être bénéfique pour...

30 juin 2017
Ce que les danseuses détestent

Ce que les danseuses détestent

1. Le cavalier qui sent mauvais

Malgré l'odeur, la danseuse doit tenir jusqu'à la fin de la...

27 juin 2017
15 conseils pour bien suivre

15 conseils pour bien suivre

1. Videz votre esprit

Chassez de votre esprit toute question, toute pensée, toute réflexion. Ne...

27 juin 2017
10 termes du monde de la danse

10 termes du monde de la danse

1. L'Abrazo

C'est la base de la danse à deux, ce pour quoi on est là : prendre une autre...

27 juin 2017
15 conseils pour être un bon danseur

15 conseils pour être un bon danseur

1. Bougez

Lorsque qu'un danseur commence à devenir expérimenté, deux résultats sont possibles :...

27 juin 2017
Salsa Cubaine ou Portoricaine

Salsa Cubaine ou Portoricaine

Deux styles... et même plus

Lorsque l'on commence à s'intéresser à la salsa, un petit...

27 juin 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus